Formations salariés

Dans un monde qui a changé, la formation professionnelle est un levier d’accès, de maintien et de retour à l’emploi. Un nouvel élan est nécessaire pour adapter la formation aux évolutions économiques et sociales et apporter des solutions à tous les salariés.

Création du Compte personnel de formation (CPF)

Clé de voûte de la réforme de la formation professionnelle continue, le Compte personnel de formation a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et sera opérationnel à partir du 1er janvier 2015.

Le compte personnel de formation (CPF) peut être ouvert dès l’âge de 16 ans et suit la personne même au chômage ou après un changement d’emploi, contrairement au dispositif précédent, le DIF, qui est supprimé.

Le compte est crédité chaque année, à hauteur de 150 heures maximum. Au-delà, des abondements supplémentaires peuvent être effectués par l’employeur, le salarié, Pôle emploi ou encore les conseils régionaux. Il permettra d’accéder à des formations visant à acquérir des compétences attestées en lien avec les besoins de l’économie.

En résumé : tous les salariés ET demandeurs d’emploi bénéficient de ce droit dès l’entrée dans la vie professionnelle (16 ans). Le CPF est portable et permet une plus grande autonomie.

Le compte personnel de formation est attaché à chaque individu et le suivra tout au long de sa vie professionnelle.

QUI :

Toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • les salariés du privé, y compris ceux en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et jusqu’à leur départ en formation ;
  • les personnes sans emploi, inscrites à Pôle emploi (primo-demandeurs d’emploi…) ;
  • les jeunes sortis du système scolaire obligatoire en recherche d’emploi.

QUOI :

  • le CPF est crédité en heures : 24 heures par an pendant 5 ans (pour un temps plein) puis 12 heures à concurrence de 150 heures, avec des abondements possibles.
  • le compte personnel de formation (CPF) est ouvert pour toute personne âgée d’au moins seize ans, qu’elle soit en emploi, à la recherche d’un emploi ou accompagnée dans un projet d’orientation et d’insertion professionnelle.

Ces nouveaux droits acquis au titre du CPF sont attachés à la personne. Ainsi les heures de formation inscrites sur le compte demeurent acquises en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de son bénéficiaire.

À NOTER : Le CPF remplacera le DIF (droit individuel à la formation) à compter du 1er janvier 2015. Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte.

COMMENT :

  • Mobilisation : c’est le salarié qui prend l’initiative d’utiliser son compte personnel de formation afin de concrétiser son projet de formation. Celui-ci peut utiliser son compte soit hors temps de travail, soit pendant son temps de travail.

Lorsque le salarié souhaite utiliser son compte hors temps de travail, il n’a pas d’autorisation à demander à son employeur. Il peut utiliser librement son compte pour accéder à une formation inscrite sur les listes.

  • Formations éligibles : formations qualifiantes ou acquisition d’un socle de connaissances et de compétences.

Au total, 3 types de formation sont éligibles au CPF : les actions de formation du socle de connaissances, l’accompagnement à la VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience) et enfin, les  formations aboutissant à un titre inscrit au RNPC, ou bien inscrites à un programme de qualification propre à chaque région, ou encore, à une certification personnelle établie par la CNCP.

Consulter le texte de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale

Pour plus d’informations, nous contacter…

Vous avez aussi accès aux formations suivantes :