Formations demandeurs d’emploi

Dans un monde qui a changé, la formation professionnelle est un levier d’accès, de maintien et de retour à l’emploi. Un nouvel élan est nécessaire pour adapter la formation aux évolutions économiques et sociales et apporter des solutions aux personnes les plus fragiles.

La réforme de la formation professionnelle doit permettre d’améliorer les conditions d’accès à la formation, en accordant une attention toute particulière aux salariés les moins diplômés et aux chômeurs.

Création du Compte personnel de formation (CPF)

Clé de voûte de la réforme, le Compte personnel de formation a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et sera opérationnel à partir du 1er janvier 2015.

Le compte personnel de formation (CPF) peut être ouvert dès l’âge de 16 ans et suit la personne même au chômage ou après un changement d’emploi, contrairement au dispositif précédent, le DIF, qui est supprimé.

Le compte est crédité chaque année, à hauteur de 150 heures maximum. Au-delà, des abondements supplémentaires peuvent être effectués par l’employeur, le salarié, Pôle emploi ou encore les conseils régionaux. Il permettra d’accéder à des formations visant à acquérir des compétences attestées en lien avec les besoins de l’économie.

En résumé : tous les salariés ET demandeurs d’emploi bénéficient de ce droit dès l’entrée dans la vie professionnelle (16 ans). Le CPF est portable et permet une plus grande autonomie.

Le compte personnel de formation est attaché à chaque individu et le suivra tout au long de sa vie professionnelle.

Réorientation des fonds de la formation

Il est légitime que les financements pour la formation professionnelle soient prioritairement dédiés à ceux qui en ont le plus besoin. La réforme fait croître les fonds consacrés par les partenaires sociaux à la formation des demandeurs d’emploi, dont 300 millions de financement par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels pour abonder le compte personnel de formation des demandeurs d’emplois.

S’ils le souhaitent, les régions et l’Etat pourront abonder, de manière supplémentaire, le compte personnel des demandeurs d’emploi afin de leur permettre de se former davantage.

Consulter le texte de la loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale

Pour plus d’informations, nous contacter…

Formations demandeurs d’emploi

  • Savoirs de base et illettrisme (Référentiel des Compétences Clés en Situation Professionnelles – RCCSP) : nous consulter

– Communiquer en français

– Utiliser les techniques usuelles de l’information et de la communication numérique

– Travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe

– Travailler en autonomie et réaliser un objectif individuel

– Apprendre à apprendre tout au long de la vie

– Maîtriser les gestes et postures, et respecter les règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires

 

Formations qualifiantes

  • Comptable assistant (e) : nous consulter
  • Secrétaire comptable : nous consulter
  • Secrétaire assistant (e) : nous consulter
  • Employé(e) administratif(ive) : nous consulter

Vous avez aussi accès aux formations suivantes :