Finances pour les non-financiers

 

Objectifs :

Comprendre la logique de construction du compte de résultat et du bilan.

Comprendre les mécanismes financiers de l’entreprise et les indicateurs financiers de performance.

Évaluer la santé financière d’une entreprise à partir de l’analyse financière.

S’initier au tableau de flux.

 

Public :

Tout public

 

Prérequis :

Pas de prérequis

 

Durée :

3 jours

 

Le programme :

 

1 Comprendre la logique financière

  • « Vendre pour réaliser un bénéfice implique d’investir et donc de financer ».
  • Le compte de résultat, film de l’activité d’une période.
  • Le bilan, inventaire des biens, créances et dettes.
  • Équilibre financier du bilan, ressources et emploi.
  • Principes comptables de base : coût historique, prudence, séparation des exercices, rattachement des charges aux périodes, …
  • Signification de l’amortissement et des provisions.
  • Liens entre compte de résultat et bilan.
    • amélioration du résultat, de la gestion des stocks et du crédit client, externalisation, croissance, financement de la croissance.

 

2 Lire le bilan et le compte de résultat

  • Les principaux postes en normes françaises et anglo-saxonnes.
  • Charges par nature ou par fonction.

 

3 Diagnostiquer l’activité et la profitabilité

  • Interpréter l’évolution des ventes.
  • Évaluer la profitabilité à partir des SIG : marge commerciale, brute, valeur ajoutée, EBE, résultat d’exploitation, courant.
  • Analyse à partir des charges par nature et par fonctions (approche anglo-saxonne).
  • Indicateurs d’excédent de trésorerie, EBE, CAF, MBA,…
  • Causes de variation du résultat : effets ciseau et absorption des charges fixes.

 

4 Évaluer les équilibres financiers

  • Retraitements pour passer au bilan financier : locations financements, affacturage.
  • Équilibre : Fonds de roulement – Besoin en fonds de roulement = Trésorerie Nette.
  • Leviers d’actions opérationnels sur le BFR : actions sur le stock, les encours, le crédit client, litiges.
  • Les 5 crises de trésorerie et principaux remèdes.

 

5 Évaluer la performance par les flux de trésorerie

  • Le flux de trésorerie opérationnel.
  • Le flux de trésorerie disponible : indicateur de performance opérationnelle.
  • Le tableau de flux de trésorerie
  • Interactions entre le flux de l’activité et de l’investissement.
  • Évaluer la capacité de remboursement des emprunts.

 

6 Exploiter les ratios

  • Profitabilité, gestion du BFR, rotation des immobilisations.
  • Rentabilité économique (ROCE), synthèse de la performance opérationnelle.
  • Structure (capacité d’emprunt à MLT), de trésorerie (capacité d’emprunt à CT).
  • Couverture des frais financiers par l’exploitation.
  • Rentabilité pour l’actionnaire.

 

7 Analyser selon une démarche structurée

  • Les 4 étapes de l’analyse : activité, profitabilité, capitaux investis et structure financière.
  • Synthèse : points forts et points faibles, pistes d’action.
  • Repérer les principales évolutions, points forts et points faibles à la lecture directe du compte de résultat et du bilan.
  • Particularités de l’analyse d’un industriel, d’un distributeur, d’un prestataire de service