Finances et gestions pour manager

 

Objectifs :

Situer son action par rapport à la situation financière de l’entreprise.

Conduire avec efficacité son service en sachant :

  • réaliser le diagnostic financier de son activité
  • identifier les éléments de performance et de pilotage ;
  • élaborer des prévisions, fixer des objectifs et bâtir un budget ;
  • bâtir et exploiter son tableau de bord ;
  • construire un business plan ;
  • analyser la rentabilité des investissements.

 

Public :

Tout public

 

Prérequis :

Pas de prérequis

 

Durée :

6 jours

 

Le programme :

 

Partie 1 : La logique financière de l’entreprise (2 jours)

 

1 La logique financière

  • « Vendre pour réaliser un bénéfice implique d’investir et de financer ».
  • Chiffre d’affaires, charges fixes et variables, résultat.
  • lmmobilisations, BFR (stocks, clients, fourniseurs).
  • Capitaux propres, emprunts à MLT, trés.
  • Interactions entre exploitation, investissement, financement.
    •  Reconstituer la situation financière dans 5 scénarios : amélioration du résultat, de la gestion des stocks et du crédit client, externalisation, croissance, financement de la croissance.

 

2 Lire les documents comptables

  • Les principaux postes du compte de résultat et du bilan en format français et anglo-saxon.
  • Amortissements et provisions.

 

3 Agir sur la profitabilité

  • Marge brute, Excédent brut d’exploitation (Ebitda), résultat opérationnel.
  • Capacité d’autofinancement : calcul et utilisation.
  • Charges par nature ou fonction.
  • Analyse du résultat : effet ciseau et absorption des charges fixes.
  • Chiffre d’affaires point mort.

 

4 Agir sur l’équilibre financier

  • Équilibre Emplois = Ressource.
  • Fonds de roulement – Besoin en fonds de roulement = Trésorerie nette.
  • Crises de trésorerie et leurs remèdes.

5 Analyser les flux de trésorerie

  • Flux de trésorerie opérationnel, de l’investissement et du financement.
  • Repérer les choix de financement.
  • Importance du flux de trésorerie disponible (free cash-flow).

6 Réaliser un diagnostic financier

  • Étapes : activité, profitabilité, équilibres financiers, rentabilité.
  • Ratios clés : structure, trésorerie, endettement, couverture des frais fin.
  • Ratio de rentabilité économique (ROCE), performance opérationnelle.
  • Leviers de création de valeur, CMPC

 

Partie 2 : Piloter son activité (2 jours)

 

1 Maîtriser les coûts

  • Quelle méthode de comptabilité analytique pour quelles décisions : coûts complets, coûts variables, directs, coûts standard.
  • Seuil de rentabilité.

 

2 Établir et argumenter son budget

  • Utilité du budget pour la direction, le manager.
  • Intégrer orientations stratégiques, proposer ses plans d’action.
  • Articulation des différents budgets, commercial, production, frais généraux, investissement.
  • Identifier ses missions, les activités, les moyens nécessaires et chiffrer ces moyens.
  • Construire son modèle, définir les indicateurs pertinents.

 

3 Suivre son budget

  • Utilité de la reprévision.
  • Mesurer et interpréter les écarts.
  • Réaliser une reprévision :
    • Exercice : calculer et analyser des écarts sur ventes et sur coûts.

 

4 Le tableau de bord outil de management et communication

  • Formaliser les missions de son activité.
  • Aligner ses objectifs sur la stratégie de l’entreprise.
  • Aligner les objectifs individuels.

 

5 Concevoir son tableau de bord, choisir les indicateurs pertinents

  • RAS : Ressources, activités, sorties.
  • Indicateurs de performance pour fixer des objectifs et suivre la performance.
  • Indicateurs de pilotage de son activité : de moyens, d’activité, déploiement des indicateurs de performance.
  • Traduire les objectifs en indicateurs.
  • Les différentes catégories d’indicateurs par la méthode DEFI :
    • Établir le tableau de bord d’une fonction opérationnelle.
    • Établir le tableau de bord d’un centre de profit.
  • Méthode CAREM pour fixer des objectifs clairs et motivants.

 

6 Piloter son activité en lien avec la stratégie de l’entreprise

  • Les facteurs clés de succès de l’entreprise.
  • Les 4 perspectives du balanced score card : financier, client (internes ou externes), processus clés, personnel et innovation.

 

Partie 3 : Business Plan, rentabilité d’investissement (2 jours)

 

1 Exploiter le business plan

  • Business plan projet et financier.
  • Utilité : concevoir, concevoir, échanger, piloter.
  • Contenu : Les 7 clés pour convaincre.

2 Défendre sa stratégie

  • Les 3 étapes de l’analyse stratégique : modèle PESTEL, Matrice de Porter : analyse du secteur d’activité, forces et faiblesses.
  • Segmentation, courbe de vie du produit, matrice attraits/atouts, matrice
  • Principaux plans d’action opérationnels.

 

3 Élaborer des prévisions d’activité crédibles

  • Les 3 méthodes permettant d’élaborer des prévisions d’activité.
    • Exercice : Évaluation des prévisions de chiffre d’affaires.

 

4 Évaluer la rentabilité du projet

  • Flux de trésorerie d’investissement (FTI), d’exploitation (FTE).
  • Notion d’actualisation.
  • Choix du taux d’actualisation en fonction du risque projet.
  • Critères de sélection : délai de retour (pay-back) actualisé et non actualisé, valeur actualisée nette (VAN), Taux de rentabilité interne (TRI), Indice de profitabilité (IP).
  • Arbitrer entre risque et rentabilité.
  • Projet à durée indéfinie : durée de la prévision et valeur finale (Gordon & Shapiro).
    • Cas sur tableur : évaluer la rentabilité d’un projet.
    • Arbitrer entre les critères de sélection.

 

5 Évaluer les risques

  • Point mort en résultat et trésorerie.
  • Détecter les variables sensibles, scénarios.
  • Crash plan: résultat financier cumulé à l’abandon.
    • Cas : analyse de réversibilité.

 

6 Aperçu du financement

  • Plan de financement prévisionnel.
  • Les choix de financement.

 

7 Présenter son projet

  • Présenter à l’écrit et à l’oral.
  • Les 7 clés pour convaincre.
  • Plans type.
  • Les 10 erreurs à éviter.